Accueil







Au 10 juillet 2014


L'année 2014 semble une année de répit concernant les maladies de la vigne.

Pas de pression de mildiou à la date d'aujourd'hui malgré des mois de mai et juin pluvieux. C'est une situation étonnante mais qu'on doit expliquer par le déficit pluvieux sur les mois de mars et avril. Cette relative sécheresse du début de printemps à provoqué un retard dans le développement de la vigne mais également dans la maturation du mildiou.

Il est encore difficile d'évaluer aujourd'hui le risque oïdium mais le printemps n'ayant pas été exceptionnellement chaud et la pluie de mai et juin ayant dû contrarier quelque peu son développpement nous devrions aussi vivre un millésime calme de ce côté.

  

2014

T° mini

T° mini

T° maxi

T° maxi

Pluvio.

Pluvio.

Ensoleil.

Ensoleil.

 

moyenne

normale

moyenne

normale

 

normale

 

normal

mars

6,2

5,3

15,4

12,2

16 mm

47,6 mm

200 h

129 h

avr.

9,1

7,3

17,9

15,6

25 mm

51,8 mm

176 h

166 h

mai

10,5

10,9

19,2

19,6

88 mm

63,2 mm

206 h

194 h

juin

14,1

13,8

23,4

22,7

86 mm

49,6 mm

253 h

202 h


Les dernières années ont été globalement assez difficiles à très difficiles dans le vignoble francilien, 2009 étant la dernière bonne année.

2010 fût plus compliquée avec une bonne pression d'oïdium et un peu de mildiou.

2011 fût sans aucune pression de mildiou avec un printemps sec de mars à juin, par contre le l'oïdium était au rendez-vous.

2012 : année cauchmardesque côté mildiou avec 20 jours de pluie en juin au lieu de 9 habituellement.

2013 : année pluvieuse mais assez bien maîtrisée par ceux qui ont anticipé et bien traité en préventif. Pour les autres ... pertes de récolte et grosses désillusions.

Accueil